Tous les articles par admin

Panique à bord ! « Les gens qui ne sont rien » vont-ils accepter de “sauver” l’économie capitaliste ?

La classe dominante veut essayer de faire passer un message clair ; un message qui sonnerait comme une évidence ; un message qui affirme qu’il n’y aura pas d’autres choix que de travailler dur pour sortir de cette récession afin de sauver « notre » économie — comme si, au passage, cette « économie-là » pouvait aussi appartenir au peuple !

L’ensemble des annonces faites par nos gouvernants, notamment celle sur la date du 11 mai — pavé dans la mare sorti du chapeau — pour commencer un dé-confinement « restant à gagner » montre une chose importante : un vent de panique souffle au plus haut niveau. Les gueux vont-ils vouloir retourner dans la subordination ? Vont-ils encore tolérer le parasite ? Vont-ils vouloir sauver — une fois de plus — les banques privées, les actionnaires ? Vont-ils vouloir continuer à rembourser les dettes dites publiques, etc. ? Plus simplement, une peur bleue envahit cette petite caste qui se demande si elle va pouvoir s’en sortir victorieuse, c’est-à-dire si elle va être en mesure de garder le pouvoir !

Continuer la lecture de Panique à bord ! « Les gens qui ne sont rien » vont-ils accepter de “sauver” l’économie capitaliste ?

C’est le Travail qui, seul, fera la reconstruction ! Assumons-le politiquement !

Jamais un parasite n’apporte la moindre ressource à son hôte… Au contraire, il pille et détruit tout ce que ce dernier peut bâtir. Nous, les seuls producteurs de valeur, n’avons pas d’autre choix que de reconstruire le pays — comme le monde du travail l’a toujours fait dans l’histoire —, et devons l’assumer. La crise mondiale financière masquée par une crise sanitaire bien réelle est un énième exemple de ce qu’a pu détruire le Capital, de ce qu’il détruit encore aujourd’hui et de ce qu’il est prêt à détruire demain pour préserver sa domination au risque de détruire l’humanité et la planète. Que les choses soient claires, aucun détour n’est possible : il faut en finir avec le Capital, et le monde du travail doit être le seul à gérer la reconstruction. Plus d’actionnaires, d’employeurs et propriétaires des moyens de production, de banques privées, de dettes dites publiques qui sont en réalité au profit de créanciers prédateurs privés, etc. Nous devons mettre le cap vers une société nouvelle sans nuisibles — tout est à nous ! — basée sur une vision communiste du Travail.

Continuer la lecture de C’est le Travail qui, seul, fera la reconstruction ! Assumons-le politiquement !

Courrier à Mr Elio Eduardo RODRIGUEZ PERDOMO, Ambassadeur de Cuba en France

Monsieur l’Ambassadeur,

L’ensemble des militants de notre association tient à envoyer un message de remerciement au peuple cubain pour son soutien dans la crise sanitaire que l’humanité connaît. Envoyer des brigades médicales dans 37 pays — et peut-être bientôt en France — est remarquable.

La France, « septième puissance économique mondiale », ne réussit pas pas à contenir la propagation de la maladie et apporter les soins nécessaires à son peuple, alors que Cuba qui subit un embargo totalement odieux depuis près de 60 ans, arrive non seulement à protéger sa population, mais aussi à fournir de l’aide dans le monde entier. Vous donnez une sacrée leçon ; et ce n’est pas la première fois !

Continuer la lecture de Courrier à Mr Elio Eduardo RODRIGUEZ PERDOMO, Ambassadeur de Cuba en France

« L’union nationale » n’a jamais été et ne sera jamais possible avec cette classe dominante abjecte. Ils doivent plus que jamais dégager !

Comme dans toute crise grave, l’émotion gagne la population. On fait « naturellement » une pause entre petites querelles de voisins, le peuple se gonfle d’une empathie générale et s’unit pour affronter toute crise ; et heureusement ! D’ailleurs, l’histoire regorge de faits où la classe dominante organise des crises, des guerres pour que le peuple s’unisse avec elle… Nous ne disons pas que c’est cette petite caste qui a organisé cette épidémie — même si elle tombe à point nommé pour masquer une crise financière inévitable, plus grave encore que celle de 2008, et pour s’autoriser à piller au grand jour le monde du travail —, mais simplement qu’elle ne fait pas partie du peuple ; elle privilégiera toujours ses intérêts au détriment du peuple surtout en cas de crise.

Continuer la lecture de « L’union nationale » n’a jamais été et ne sera jamais possible avec cette classe dominante abjecte. Ils doivent plus que jamais dégager !

Convention Collective Nationale ferroviaire : Farandou, garde ta CCN, nous, on veut le Statut pour tous !

Le mouvement social d’une puissance inégalée depuis des décennies continue d’évoluer sous différentes formes dans le pays et permet au monde du Travail d’avancer de clarification en clarification ; sur la réforme des retraites, mais pas que… Les lignes que celui-ci fait bouger à tous les niveaux — dans la continuité du mouvement dit « des gilets jaunes » — sont remarquables.

Ainsi, le patronat s’est vu prendre à revers sur l’accord de branche Classification et Rémunération qui vient d’être dénoncé. Si sa colère a été immédiatement palpable, il n’est pas encore si sûr qu’il ait bien mesuré la situation. Car dans les faits, ils ne nous font plus peur et le chantage à la « politique de la terre brûlée » ne peut plus fonctionner.

Continuer la lecture de Convention Collective Nationale ferroviaire : Farandou, garde ta CCN, nous, on veut le Statut pour tous !